réunion de la ccb du 8 décembre 2015


Point de vue de Gilles Du Chaffaut concernant le dernier conseil communautaire du 8 décembre 2015



le conseil s'est éternisé jusqu'à 22h30,en raison de débats animés sur quelques sujets et des réponses parfois longues du Président par intérim,Guy Hermitte.


Ce dernier ,il faut le souligner a fourni,dès le lendemain,des notes explicatives sur deux sujets ainsi que sur l'état des négociations avec la SEERC(suite à la demande écrite de 3 conseillers,dont votre serviteur)

Administration générale :

Ce point a fait l'iobjet d'un long débat sur le projet de titularisation de certains emplois actuellement en C.D.I.


A l'heure où l'on parle de mutualisation et où la C.C.B ne renouvelle pas le contrat de la chargée de mission du S.C.O.T.(pourtant loin d’être achevé),beaucoup d'élus se sont interrogés sur la politique de ressources humaines de la C .C.B.


Finalement ,le Président a décidé de reporter la délibération.


Pôle d’équilibre Territorial et rural:


grand débat sur la désignation des représentants de la C.C.B. Au sein de cet organisme qui remplace le Pays et est composé des 4 communautés de communes du Grand Briançonnais.


Cette structure est intéressante ,car portant sur un vaste territoire et susceptible de recevoir des subventions importantes de l'Europe et de la Région.


Le bureau de la C.C.B. avait réparti les postes entre tous les vice-présidents,sans en parler ni susciter des candidatures auprès des conseillers communautaires "de base".La "base" s'est révoltée et a fait changer le vote...saine réaction!



Délégation de service pour le cinéma l'Eden:


l'actuel délégataire a été reconduit. Il est vrai qu'il était le seul candidat,mais la négociation a permis de mieux préciser les droits et obligations des deux parties et elle a été conduite avec beaucoup de sérieux par la commission.


Délégation de service pour le théâtre du Briançonnais:


grosse discussion,sérieuse ;là encore ,un gros travail de la commission délégation de service public, avec un vote largement majoritaire pour l'actuel délégataire(il y avait un autre candidat qui présentait ,lui aussi ,un projet sérieux).