Réunion de la CCB - 4 mars 2015

Lors de cette réunion, Gilles Du Chaffaut est intervenu pour proposer quelques amélioration au budget de la CCB - retrouvez ses propos !



"Je propose tout d'abord 4 démarches de fond,si elles n'ont pas déjà été entreprises :

Un audit du personnel

Temps de travail, régime indemnitaire, règles d'avancement, mutualisation avec la ville centre (ce qui permettrait peut-être d'atteindre le seuil pour une gestion directe ,sans recourir au Centre de Gestion du 05), adéquation entre les missions et les postes, etc.


la Mutualisation de services avec la ville-centre et tout ou partie des autres communes.

On pense bien sur tout d'abord aux services d'appui: gestion de la paye ,formation, gestion financière, marchés publics, urbanisme(il faut aller plus loin que l'accord minimum obtenu),achats groupés, mais aussi regroupement de moyens techniques(matériel, véhicules ,ingénierie),etc…


l'Optimisation des bases fiscales

Des cabinets spécialisés proposent ce travail en se rémunérant sur les gains réalisés; avantages pour la collectivité : aucun frais , extériorisation de la démarche, et surtout des recettes supplémentaires, bénéfiques pour la CCB comme pour les communes qui bénéficieront alors elles aussi de cette optimisation.


l'Optimisation des charges sociales

Cas particulier des intérimaires et des vacataires, mauvaise imputation des accidents du travail, etc...Là encore des cabinets spécialisés font le travail et se rémunèrent sur les économies réalisées (attention cependant au % de rémunération!).


-----------------------------------------------------------------------------------------------


Sur le projet de budget prévisionnel lui-même et par conséquent sur le budget prévisionnel 2016 aussi comme je l'ai déjà exprimé en séance privée, lorsque la situation financière est tendue, il faut AUSSI s'appuyer sur le CA, lorsque l'on a la chance de le connaître avec précision ,ce qui est le cas.


Pourquoi dans ces conditions, mettre 20.000 Euros  de moins pour le produit des contributions directes, et ne pas tenir compte et de la revalorisation nationale des bases de 0,9 % et des rôles supplémentaires qui ne manquent pas d'être constatés chaque année grâce aux nouvelles constructions sur l'ensemble du territoire ?

En regardant la rétrospective, on constate 270.000 Euros de plus entre 2013 et 2014, tendance constatée aussi sur les années antérieures.


-----------------------------------------------------------------------------------------------

Sur les prévisions de dépenses, quelques remarques :

  •     + 400.000 euros, soit 10 % sur les charges à caractère général par rapport au CA 2014…
  • +220.000 euros sur les charges de personnel par rapport au CA 2014, soit près de 4% d'augmentation; le glissement vieillesse/technicité seul, que l'on estime en général à 1 % ne peut expliquer cette hausse.

Si l'on veut rester prudent, ces quelques corrections ne suffiront pas à trouver le « million » manquant; c’est dire s'il faut engager d'urgence les réformes de fond évoquées plus haut, et bien sûr travailler sur le « calibrage «  des compétences.


Je suis disponible bien sûr pour approfondir ce travail."

                                                                                        Gilles Du Chaffaut