AG2015


L'association remercie la mairie du Monêtier les Bains pour la mise à disposition gracieuse de la salle du Dôme, afin de réunir dans de bonnes conditions cette assemblée.

Bertrand Bonnardel, notre président, s'excuse de ne pouvoir être parmi nous pour des raisons professionnelles.


Rapport moral :

A ce jour, l'association compte 64 membres.

Nos principales actions sont des actions d'information et de communication, en particulier par l'intermédiaire de notre site internet (www.monetierpourtous.com). Nous souhaitons par ce biais participer à la pluralité d'informations, nécessaire aux habitants de la commune.

Sur une année, le site a été visité 4000 fois et 16000 pages ont été vues.

Le pic de visite se situe surtout dans les jours suivants le conseil municipal où nous publions un compte-rendu réel de ce conseil, notamment des débats et pas seulement les délibérations. La population est avide de savoir et de comprendre.


Nous avons tenu chaque 1er lundi du mois une permanence dans la petite salle à côté de la salle du C.M., que la municipalité met à notre disposition. N'hésitez pas à venir nous rencontrer pour échanger, soumettre des problèmes ou encore vous informer.


Nous avons également proposé 2 réunions publiques (+ une 3ème ce soir, après cette A.G.). 40 et 20 personnes se sont déplacées, avec à chaque fois des demandes d'informations, concernant notamment les projets communaux. Il est parfois difficile de répondre pour nos élus, car eux même sont peu tenus au courant.

Une fois de plus, nous déplorons ce manque d'information et d'échange sur la vie municipale.


Conformément à nos propositions électorales et bien que n'étant pas majoritairement élus, l'association a continué à travailler sur le projet « jardins familiaux ». La municipalité n'étant pas prête, 6 jardins ont été proposé à 6 familles monestérines. Nous avons trouvé un terrain qui s'arrose facilement et qui a été gracieusement prêté pour cette année. L'association a acquis le tuyau et les jardiniers se sont mis au travail. L'été chaud a été favorable à ces débuts et les récoltes abondantes.


Nous avons participé à l'enquête publique pour la création de la voie verte. 

Nous avons sollicité à 2 reprises le préfet et le président du SIVM pour connaître la suite donnée à cette enquête. Ces courriers sont restés sans réponse à ce jour.


La cotisation est maintenue à 5,00 euros. Elle est portée à 10,00 € pour les membres jardiniers, étant donné les frais que peut générer l'activité.


Nous déplorons la possibilité de ne pouvoir participer au bulletin municipal que 3 à 4 fois par an. Avec 49 % des suffrages aux dernières élections municipales, Monêtier Pour Tous estime juste de pouvoir exprimer son point de vue sur le bulletin plus régulièrement, sur les sujets intéressant toute la population.


Enfin, nous avons proposé dans le cadre des animations estivales un concours photos, ayant pour thème : « Monêtier du plus beau au plus laid ». L'office du tourisme de Serre-Chevalier a été partenaire de l'opération. 12 photographes amateurs se sont jetés dans l'aventure. A entendre l'assemblée présente, il est décidé de poursuivre cette initiative. Pourquoi pas sur la saison d'hiver, avec un thème plus précis et des lots plus attractifs ?

Le rapport moral est approuvé à l'unanimité.


Rapport financier :

En caisse au 22/08/2015 : 664,07 €



Dépenses

Recettes

Cotisations


335,00

Don de l'association Vivre au pays


874,71

Frais administratifs

66,56


Frais réception

419,18


Tuyau arrosage

59,90






Le rapport financier est adopté à l'unanimité.


Avant de passer aux questions diverses, nous procédons à la remise des prix du concours photos et à la projection du diaporama des photos participantes .


Catégorie du plus beau

1er prix : Francis Delafosse

2ème prix : Claude Muslin


Catégorie du plus laid

1er premier prix : Nicolas Grosjean

2ème prix : Nicolas Grosjean


Précisons que les photos devaient être légendées et que la légende a aussi comptée dans le choix des lauréats.


Nous enchaînons sur les questions diverses qui se transforment rapidement en Réunion Publique !



REUNION PUBLIQUE 


1/ La projection des photos du concours a entraîné inévitablement des réactions, surtout concernant les points les plus laids. Certains sont des lieux publiques et il ne tient qu'à la collectivité d'intervenir. Cela devient plus compliqué quand il s'agit de lieux privés. Gilles du Chaffaut précise que la collectivité peut mettre en avant des questions de sécurité (menace ruine, risque sanitaire, risque toxique …). Cette dernière peut aussi développer auprès des particuliers son pouvoir de persuasion ou celui d'encouragement (ce qui se fait avec les opérations façade et toiture).


2/ Présentation du travail des élus du groupe MPT :

- Participation à tous les conseils municipaux de nos élus (ce qui n'est pas le cas de certains élus de la majorité).

- Participation aux différentes instances qui leur ont été ouvertes : CCB et ses commissions (G. du Chaffaut), SIVM (B. Telmon), SIGED (G. du Chaffaut), Office du tourisme (P. Lespinasse); aux commissions municipales :

- Ils ont rencontré 3 fois Mme le Maire.

- Il est question d'une commission « commune nouvelle » : pas de nouvelle à ce jour.


3/ Les commissions extra-municipales :

Seulement 2 fonctionnent bien (Animation et Patrimoine). Peu de compte rendu sur le site de la mairie (seulement commission Patrimoine).

La commission Eau a repris ses activités dernièrement, après un an de sommeil et une mise au point sur les attentes de chacun. Elle a retrouvé un rythme mensuel, qu'elle souhaite faire perdurer.

Quant aux autres, elles ne se réunissent pas pour différentes raisons évoquées : trop d'absence, trop de critiques, pas assez de travail ….

Mme le Maire préfère travailler seule ou avec des personnes de son choix. C'est pourquoi elle va créer des comités de pilotage.


4/ Les réalisations et projets :

Force est de constater le peu de créativité dans les actions de la municipalité en place. Nous avons vu aboutir certains projets lancés par l'équipe de Pierre Bouvier : Grand pont, Moulin du Casset, Fontaine d'eau chaude. On nous parle de la 2ème tranche de la zone artisanale et de l'île du Moulin. Le projet de l'île du Moulin semble être le grand projet de la mandature d'AMF, en attente de financement de l'espace valléen (CCB). Il s'agirait « d'un espace ludique intergénérationnel, solidaire et raisonné...sic..., d'un coût de 800.000 € environ.

A propos de la reconversion et vente de l'ancien UCPA : on ne voit rien venir et on nous assure que le projet suit son cours. On a entendu parlé en C.M. de 3 restaurants modulables au rez de chaussée : gastronomique, rapide et terroir !! Le promoteur semble avoir du mal à finaliser son projet.

A propos de la 2ème tranche de la zone artisanale : G. du Chaffaut a eu accès au projet où des noms figuraient sur les lots. Il s'en est étonné et on lui a répondu que ce n'était qu'un remplissage aléatoire !


5/ Création d'une commune nouvelle sur la vallée

Comme nous l'avons déjà annoncé, une nouvelle loi facilite ce type d'action, notamment en ne pénalisant pas la commune nouvelle par une baisse de la dotation globale de l'état (ce qui est le cas si on ne fusionne pas).

Les communes de La Salle et de Saint Chaffrey ont déjà délibéré dans ce sens et nous risquons de nous retrouver bien seul, face à des gens qui ont compris que l'union fait la force. (Les communes de La Grave et Villar d'Arène sont en passe de le faire également) En effet, s'unir permettrait de faire un certain nombre d'économies d'échelle, de regrouper encore plus de services, de peser plus fort dans certaines décisions.

Alors pourquoi ne pas s'unir ? Les arguments qui nous sont fournis sont inexacts, voire faux.

- La Salle veut nous faire endosser sa dette ! 

- Cette commune nouvelle n'a pas de projet ! Elle a de fait le projet d'exister, de travailler ensemble dans un objectif commun : le développement économique, social et environnemental de la vallée. Nous partageons déjà une même vallée, une même rivière, une même station de ski, un même office du tourisme ... 

- Il n'y aura plus de commune ! Faux : on peut procéder à la création de communes déléguées, avec maire délégué, voire des conseils municipaux délégués.

- Nos chasseurs vont se faire envahir par tous ceux de la vallée ! S'il est vrai que le territoire de chasse sur notre commune est exceptionnel et très envié, notre chance est que la chasse est gérée sur la commune par une association libre, de droit « loi 1901 » et non pas par une ACCA, comme sur les communes de La Salle et Saint Chaffrey. Cela veut donc dire que l'on peut protéger cette spécificité, en y travaillant sur le plan légal à l'avance.

L'idée d'un référendum est évoqué régulièrement mais il n'aura aucune valeur légale si La Salle et Saint Chaffrey n'en font pas un eux aussi. On ne peut avoir 2 procédures différentes pour la création d'une commune nouvelle.


6/ Le renouvellement de la DSP des Grands Bains

G. du Chaffaut informe l'assemblée que le cabinet KPMG a été missionné pour proposer à la municipalité la solution la meilleure dans le choix du mode de gestion.

A ce jour, le cabinet n'a pas rendu son travail. Le temps presse car la DSP arrive à échéance en septembre 2016 …... 

Différentes questions au sujet de : l'état de santé de la société ValVital, le coût ou le bénéfice pour la commune de la structure « Les Grands Bains » ?

a/ La société ValVital ne publie pas ses comptes : cela ne présage pas en général d'une grande santé financière.

b/ Il est très difficile de se faire une idée au sujet de la rentabilité de l'établissement. Le budget annexe ne suffit pas à analyser la situation, puisqu'un certains nombre de travaux sont pris en charge par la commune sur le budget général. Lesquels ?

La fréquentation est bonne, est-elle suffisante ? Quel est l'état dans lequel nous allons récupérer l'établissement ? A qui la charge des travaux ?

L'établissement Durancia de Montgenèvre est-il dommageable aux Grands Bains ?

Autant de questions qui restent sans réponse, face au trop peu de communication municipale. On pourrait penser à un dossier inquiétant …


7/ La voie verte (suite et suite …)

L'association MPT réitère ses griefs au projet actuel, tout en soutenant le principe général de cette initiative : 

- Coût exorbitant (aux alentours de 10 millions d'euros, que l'on considère ou pas l'achat des terrains qui se fait par les communes et que l'on associe ou pas Briançon au montant de l'opération) soit plus de 500000 € au KM.

- Tracé en bordure de Guisane entre les Guibertes et Monêtier qui entraîne inévitablement un surcoût et qui est très en pente sur une portion.

A ce jour, on nous parle d'une réduction de sa largeur à 3 m (contre 5 initialement prévu), d'un revêtement en stabilisé, sur le modèle de la via Vercors.


8/ Questions diverses et récurrentes : 

- Pas de piscine sur le site du Monêtier. Sans navette en été, difficile de se rendre sans voiture à Villeneuve ou Chantemerle. L'aménagement de l'île du Moulin ne devrait pas combler ce déficit

- L'absence de médecin sur la commune est un véritable problème. P. Lespinasse rappelle que la municipalité a fait aménager un appartement au dessus du cabinet médical pour faciliter la venue d'un médecin.

- La déviation. Après avoir rappelé qu'il s'agit toujours et encore d'une route départementale, les débats s'orientent vers une problématique différentes : comment réduire le flot des véhicules ?

La solution des navettes en hiver apparaît satisfaisante, hormis son coût élevé pour tous ceux qui ne sont pas détenteurs d'un forfait de ski. Il semblerait que certains territoires touristiques similaires au notre ont fait le choix de la gratuité totale pour tous et que le trafic s'en est trouvé réduit. Cette proposition devrait ravir madame le Maire pour qui la priorité, après les élections municipales, était de sortir les voitures des villages pour plus de sécurité.

- Intervention de Mr Pierre Josserand du Freyssinet au sujet du très mauvais état de la rue devant son habitation. L'équipe MPT se charge d'intervenir au prochain conseil municipal à ce sujet. Les élus MPT ont d'ailleurs été sollicité pour un problème identique chemin des Preynas. G. du Chaffaut déplore une fois de plus de n'avoir pas eu de réponse à sa demande de connaître le programme des travaux prévus sur la commune pour l'année. Décidément la transparence n'est pas le fait de la reine-maire !


Les questions suivantes étant d'ordre plus personnel, il est décidé de clore la réunion et de poursuivre ces échanges autour d'un apéritif offert par l'association.


Nous vous rappelons que pour recevoir en priorité les actualités de l'association, vous pouvez valider votre adhésion pour l'année 2015-2016 (5,00€)


- par chèque au nom de « Monêtier Pour Tous » ou en espèce et l'envoyer à l'adresse de l'association 305, route de saint Joseph 05220 Le Monêtier les Bains ou le déposer à la Boutique de Marie - 36, rue du Château au Monêtier également.


Vous pouvez aussi relayer nos actions et nous soutenir en faisant adhérer votre famille, vos amis.



Bulletin d'adhésion  (à joindre à votre cotisation)


Date :


Nom et Prénom :




Adresse postale au Monêtier :






Adresse postale N° 2 :






Adresse mail bien lisible :  

Comments