Lettre ouverte aux électeurs

le 21/03/2014

« Lettre ouverte aux électeurs ! »

Il s'agit pour nous de revenir sur ce qui a été dit et abordé pendant cette campagne 2014, et de réaffirmer une nouvelle fois nos envies de changement !

Nous reprendrons tout d’abord, très humblement et sans polémique, les mots du Président de notre comité de soutien, « je vois dans la liste Monêtier pour tous un rassemblement de personnes compétentes…/…Tous aiment notre bourg et ses villages - ce qui pour moi a beaucoup plus d’importance, et reste beaucoup plus prometteur que d’avoir dans son état civil dix générations d’habitants du Monêtier. Je suis persuadé que le sang neuf de personnes qui n’ont pour intérêt que le bien de leurs concitoyens et de leur commune est une occasion à saisir pour notre village afin de repartir vers de beaux et grands projets, que ce soit du point de vue économique, social ou culturel. »

Nous voulons maintenant revenir sur les promesses qu'avait fait en 2008 la liste actuellement aux affaires : “ Ensemble pour le Monêtier . Alors que la plupart de ses membres se représentent sur la liste “ Monêtier pour un développement solidaire et maitrisé ”, le moment est venu pour nous de faire le bilan et de vérifier s’il ne s’agissait pas alors, que de promesses électorales !

Attention, l'objet n'est pas de dire que l'équipe sortante n'a rien fait, mais de comparer certaines de ces promesses de 2008 avec ce qui a été fait pendant le mandat qui s’achève.


Transparence et vie démocratique

La liste « Ensemble pour le Monêtier » promettait d’organiser des réunions publiques, des commissions extra-municipales, etc. 
Alors que les besoins de transparence et davantage de démocratie font quasiment l’unanimité, on constate l'absence de concertation, le faible nombre de réunions publiques, des horaires de conseil municipal peu pratiques pour espérer une participation de la population ainsi que des commissions extra-municipales peu considérées par les élus et qui, pour la plupart, n'ont fonctionné que très peu de temps, voilà le constant que nous avons tous pu faire ! 
Pour preuve, l’arrêt des comptes rendus de ces commissions, pour certaines plus de réunions depuis 2009 ! 


L'UCPA

« Symboliquement » nous évoquerons ce sujet qui devait être leur projet phare. 
Il était dit alors dans leur programme : « Nous réaliserons dans le bâtiment de l’UCPA une maison intergénérationnelle, une maison de retraite et des logements temporaires pour des anciens qui ne souhaitent pas rester seuls chez eux.” 
Non seulement le bâtiment de l’UCPA a été vendu mais va bientôt être démoli pour un projet de promotion touristique « classique » mais surtout il n’y a eu aucun programme de substitution.


Le patrimoine architectural

S’agissant du patrimoine architectural, il suffit d’un rapide tour d’horizon dans la commune pour remettre en question les priorités de l’équipe sortante. Ainsi, qu'en est-il de l’église des Guibertes qui a une véritable valeur patrimoniale et qui tombe en ruine, des diverses friches immobilières aux entrées du village ? Par ailleurs, s’agissant des réalisations, les budgets ne sont pas toujours maitrisés comme par exemple avec le projet du moulin du Casset qui s’avère être un gouffre financier, le budget initial de 400,000€ ayant semble-t-il doublé !


L’entretien du village, la circulation…

Une courte balade dans les rues du village suffit pour constater combien il reste à faire en matière de requalification des espaces publics. 
L'équipe précédente faisait état de la nécessité absolue de réaliser la déviation de la RD1091. A cet égard, il y a eu beaucoup de paroles mais peu d'actes si bien qu'aujourd'hui, nous n’avons pas du tout avancé sur la faisabilité technique et financière de ce projet au combien capital pour rassembler notre village et y améliorer notre quotidien. 
De même, s’agissant de l’Ile du Moulin, voilà plus de quatre ans que l’idée de réaménager cet espace a été lancée et votée en conseil. Où en est-on ? Pourquoi un tel retard ? 
Enfin pour le Grand Pont, il y aurait semble-t-il des problèmes d’ordre technique qui empêcheraient sa rénovation depuis plusieurs années… 
Autant de projets laissés à ce jour totalement à l’abandon, et qui ne semblent pas, une fois de plus, être la priorité de l’équipe sortante !

L’offre touristique

Leurs dernières promesses concernaient le maintien du forfait “ Monêtier ”. Ce forfait est aujourd’hui presque au même prix que le forfait Serre Che, de sorte qu’il ne présente plus grand intérêt. 
Plus généralement on peut s’interroger sur la gestion des biens touristiques de la commune par l’équipe actuelle. Par exemple, comment expliquer le retour en régie du cinéma ou encore la “ liquidation ” de l’exploitant du camping alors que lorsque le camping était exploité en régie, la commune faisait des bénéfices !

Le développement durable

Pour terminer, le développement durable était inscrit à leur programme comme une autre mesure emblématique sur laquelle tous leurs efforts devaient se concentrer. 
Force est de constater que les résultats ne sont pas évidents à voir. 
S’agissant tout d’abord du programme AGIR qui a été mis en place par la Région en 2006 pour accompagner les acteurs locaux dans leur démarche de développement durable, on peut en regretter l’abandon par la commune alors que, par exemple, La Salle les Alpes en bénéficie depuis l’origine. 
On peut ensuite regretter que, malgré des réunions et des voyages d'étude de nos élus à l'étranger (notamment en Autriche et en Suisse), l’équipe sortante ait décidé d’abandonner le projet d’éco-quartier au Clôt de l’Yret. 
Plus généralement on peut regretter que, pas grand-chose n’ait été fait sur les économies d’énergie, la gestion des ressources (y-compris l’eau), la réduction des déchets et l’écocitoyenneté. 

Voici le constat que nous avons pu tirer de ce dernier mandat de l’équipe « aux affaires »!

Toute notre équipe espère avoir su vous convaincre de son dévouement, de ses projets et de ses idées pour un nouveau « Monêtier pour tous »

Bon vote